ZTNA: Zero Trust Network Access

Gartner’s ZTNA Market Guide

Gartner ZTNA Market Guide provides actionable recommendations

Whether because of digital transformation, closer integration with partners, or the remote workforce you’re probably finding that at least some data, applications, and services need to be accessible anywhere, anytime. This more complex perimeter expands your attack surface area, increasing corporate risk.

How will you protect yourself? Relying on “security by obscurity” simply doesn’t work. Don’t believe me? Take a quick visit to Shodan, the search engine of Internet-connected devices. You’ll see how easy it is to spot exposed webcams, Cisco appliancesFortinet VPNs, and more.

Users and resources need protection everywhere, all the time, and you’ll likely want that protection to be very, very granular. That’s ZTNA. It cloaks services from discovery and reconnaissance, creating true, identity-based barriers that prove more challenging for attackers to circumvent than older notions of simple obfuscation. See here to learn the simple steps behind how to configure ZTNA in your organization.

The Gartner Market Guide is an excellent starting point for diving into ZTNA. Along with defining the market and the ZTNA players, the Guide identifies:

  • 8 key points shared by all ZTNA offerings
  • 2 major ZTNA architectures and how they differ
  • 11 use cases of ZTNA
  • 7 major risks of using ZTNA
  • 22 factors to consider when evaluating ZTNA,
  • 7 ZTNA alternatives and when they should — and should not — be used

FAQ

  • Qu’est-ce que Zero Trust Network Access (ZTNA) ?

    Zero Trust Network Access est une approche moderne pour sécuriser l’accès aux applications et aux services. Le ZTNA refuse à tout le monde l’accès à une ressource sauf autorisation explicite. Cette approche permet de renforcer la sécurité du réseau et la microsegmentation, ce qui peut limiter le mouvement latéral en cas de violation.

  • En quoi le ZTNA est-il différent du périmètre défini par logiciel (SDP) ?

    Le SDP et le ZTNA sont aujourd’hui fonctionnellement identiques. Les deux décrivent une architecture qui refuse à tout le monde l’accès à une ressource sauf autorisation explicite.

  • Pourquoi ZTNA est-il important ?

    Le ZTNA est non seulement plus sécurisé que les solutions réseau traditionnelles, mais il est également conçu pour l’entreprise d’aujourd’hui. Les utilisateurs travaillent partout — pas seulement dans les bureaux — et les applications et les données migrent de plus en plus vers le cloud. Les solutions d’accès doivent être en mesure de refléter ces changements. Avec le ZTNA, l’accès à l’application peut s’ajuster dynamiquement en fonction de l’identité de l’utilisateur, de l’emplacement, du type d’appareil, etc.

  • Comment fonctionne le ZTNA ?

    ZTNA utilise des politiques d’accès granulaires au niveau de l’application définies sur le refus par défaut pour tous les utilisateurs et appareils. Un utilisateur se connecte et s’authentifie par rapport à un contrôleur Zero Trust, qui met en œuvre la politique de sécurité appropriée et vérifie les attributs de l’appareil. Une fois que l’utilisateur et l’appareil satisfont aux exigences spécifiées, l’accès est accordé à des applications et ressources réseau spécifiques en fonction de l’identité de l’utilisateur. Le statut de l’utilisateur et de l’appareil est continuellement vérifié pour maintenir l’accès.

  • En quoi le ZTNA est-il différent du VPN ?

    Le ZTNA utilise une approche d’authentification d’identité selon laquelle tous les utilisateurs et les appareils sont vérifiés et authentifiés avant d’être autorisés à accéder à tout actif basé sur le réseau. Les utilisateurs ne peuvent voir et accéder qu’aux ressources spécifiques qui leur sont autorisées par la politique.

    Un VPN est une connexion réseau privée basée sur un tunnel sécurisé virtuel entre l’utilisateur et un point terminal général dans le réseau. L’accès est basé sur les informations d’identification de l’utilisateur. Une fois que les utilisateurs se connectent au réseau, ils peuvent voir toutes les ressources sur le réseau avec seulement des mots de passe restreignant l’accès.

  • Comment puis-je mettre en œuvre le ZTNA ?

    Dans le ZTNA initié par le client, un agent installé sur un appareil autorisé envoie des informations sur le contexte de sécurité de cet appareil à un contrôleur. Le contrôleur invite l’utilisateur de l’appareil à s’authentifier. Une fois que l’utilisateur et l’appareil sont tous deux authentifiés, le contrôleur fournit une connectivité à partir de l’appareil, comme un pare-feu de nouvelle génération capable d’appliquer plusieurs politiques de sécurité. L’utilisateur ne peut accéder qu’aux applications explicitement autorisées.
    Dans le ZTNA initié par les services, un connecteur installé dans le même réseau que l’application établit et maintient une connexion sortante au cloud du fournisseur. L’utilisateur qui demande l’accès à l’application est authentifié par un service dans le cloud, qui est suivi d’une validation par un produit de gestion d’identité tel qu’un outil d’authentification unique. Le trafic applicatif transite par le cloud du fournisseur, ce qui offre une isolation contre l’accès direct et les attaques via un proxy. Aucun agent n’est requis sur l’appareil de l’utilisateur.

  • Le ZTNA remplacera-t-il le SASE ?

    Le ZTNA n’est qu’une petite partie du SASE. Une fois que les utilisateurs sont autorisés et connectés au réseau, les responsables informatiques doivent toujours se protéger contre les menaces liées au réseau. Les responsables informatiques ont encore besoin de l’infrastructure et des capacités d’optimisation adéquates pour protéger l’expérience utilisateur. De plus, ils doivent toujours gérer leur déploiement global.
    Le SASE répond à ces défis en regroupant le ZTNA avec une gamme complète de services de sécurité — NGFW, SWG, anti-malware et MDR — et avec des services réseau tels que SD-WAN, optimisation WAN et agrégation de base passante.

  • Quelles capacités de sécurité manque-t-il au ZTNA ?

    Le ZTNA répond au besoin d’un accès sécurisé au réseau et aux applications, mais il n’exécute pas de fonctions de sécurité telles que la vérification des logiciels malveillants, la détection et la correction des cybermenaces, la protection des appareils de navigation Web contre les infections et l’application des politiques de l’entreprise sur tout le trafic réseau. C’est pourquoi la gamme complète de services de sécurité du SASE est un complément au ZTNA.

  • Comment Zero Trust et SASE travaillent-ils ensemble ?

    Avec le SASE, la fonction de contrôleur ZT fait partie du PoP SASE et un connecteur séparé n’est pas nécessaire. Les appareils se connectent au PoP du SASE, sont validés et les utilisateurs n’ont accès qu’aux applications (et sites) autorisés par SASE Next-Generation Firewall (NGFW) et Secure Web Gateway (SWG).
    SASE répond à d’autres besoins de sécurité et de connectivité en regroupant ZTNA avec une gamme complète de services de sécurité — NGFW, SWG, anti-malware et MDR — et avec des services réseau tels que SD-WAN, optimisation WAN et agrégation de bande passante. Les entreprises qui tirent parti du SASE bénéficient des avantages du Zero Trust Network Access ainsi que d’une gamme complète de solutions de réseau et de sécurité, le tout convergé dans un package simple à gérer, optimisé et hautement évolutif.