L'évolution du SD-WAN

Les principaux facteurs de l’adoption du SD-WAN n’ont pas été statiques tout au long de son histoire. Le SD-WAN a évolué en trois étapes principales pour répondre aux besoins de ses utilisateurs.

Le cloud est devenu une partie indissociable de l’entreprise IT à mesure que de plus en plus d’applications font la transition vers le cloud. Les adaptations de l’infrastructure WAN qui surviennent sont nécessaires pour s’adapter au nouveau paysage informatique en évolution. Au départ, le SD-WAN était motivé par la nécessité de réaliser des économies, étant donné que l’infrastructure WAN, en particulier le MPLS, peut être assez coûteuse. Aujourd’hui, ce ne sont pas que les économies de coûts qui conduisent les entreprises vers le SD-WAN. Les entreprises ont changé leur façon de travailler, avec des fonctionnalités telles que le cloud, le SaaS, les travailleurs mobiles et l’exigence de l’informatique de déployer de nouveaux sites en quelques jours plutôt qu’en plusieurs semaines tout en réduisant les coûts.

Le SD-WAN est devenu bien plus qu’un simple réseau permettant de connecter des emplacements. Devant la montée en puissance des exigences en matière de cloud, de mobilité et d’agilité opérationnelle, il a été nécessaire de rendre le SD-WAN plus intelligent en fournissant sécurité, optimisation, information et une meilleure portée. Ces changements peuvent être décomposés en trois phases, reflétant la façon dont les technologies SD-WAN se sont adaptées au fil du temps aux exigences des entreprises.

SD-WAN 1.0 - Gourmand en bande passante

En plus des économies de coûts, l’un des problèmes initiaux de l’infrastructure WAN que les dirigeants informatiques cherchaient à résoudre était la bande passante et la disponibilité du dernier kilomètre. Une solution de contournement que des entreprises ont choisi pour améliorer la disponibilité des sites est de jumeler une connexion MPLS avec des connexions Internet de secours. Cependant, ces connexions de secours ne sont généralement utilisées qu’en cas de panne.

Le prédécesseur du SD-WAN apportait quelques améliorations avec l’agrégation des liens, qui combine de multiples services Internet avec diverses technologies, telles que le xDSL et la 4G de différents fournisseurs. Cette technologie fonctionnait au niveau de la couche de liaison et améliorait la bande passante du dernier kilomètre. Ces améliorations ont été limitées au dernier kilomètre et n’ont pas créé d’avantages pour le kilomètre intermédiaire. Bien que le réseau ne fut pas encore virtualisé à ce stade, l’idée était de jeter les bases du SD-WAN et de solutionner les besoins changeants des réseaux d’entreprise.

SD-WAN 2.0 - L'essor des startups du SD-WAN

L’agrégation de liens ne résolvait que la disponibilité du dernier kilomètre. Pour une réelle amélioration des performances du WAN, la sensibilisation au routage doit avoir lieu n’importe où le long du chemin, et pas seulement au dernier kilomètre. Pour répondre aux besoins courants, il était nécessaire de disposer de fonctionnalités avancées allant au-delà de l’agrégation de liens. Alors que ces nouvelles avancées dans le SD-WAN étaient en cours de développement, de nombreuses startups sont rapidement apparues. La concurrence stimule l’innovation, et cette phase a introduit de nouvelles fonctionnalités telles que les capacités de basculement/retour en arrière de virtualisation et le routage sensible aux applications. Ces caractéristiques ont été motivées par la nécessité d’améliorer les performances et l’agilité sur le WAN. Le SD-WAN améliore l’agilité du WAN en évitant les retards d’installation et de provisionnement du MPLS et répond au besoin de bande passante à la demande. La virtualisation permet aux administrateurs réseau de gérer les chemins ou les services sous-jacents à partir d’un seul panneau de contrôle pour configurer les fonctionnalités d’optimisation.

L’optimisation du réseau SD-WAN fournit des performances applicatives qui nécessitaient auparavant les connexions soutenues par SLA du MPLS. Grâce au routage sensible aux applications et à l’évaluation dynamique des liens, le SD-WAN améliore les performances du WAN en sélectionnant la connexion optimale selon l’application. Le SD-WAN a relevé le défi en fournissant les caractéristiques de performances et de disponibilité nécessaires pour fournir des applications aux utilisateurs.

SD-WAN 3.0 Aller au delà

Le SD-WAN a évolué au-delà de la connexion des succursales — étendant sa portée à toutes les ressources de l’entreprise pour créer une expérience réseau transparente. Il s’agit d’un changement majeur dans les capacités de mise en réseau pour créer une infrastructure unifiée pour le cloud, la mobilité et les technologies « en tant que service ». Le SD-WAN fournit des tunnels Internet chiffrés pour le trafic traversant le WAN. Le SD-WAN en tant que service peut fournir une pile de sécurité réseau complète de niveau entreprise intégrée directement dans sa dorsale SD-WAN mondiale pour protéger tous les types d’emplacement, y compris ceux des utilisateurs mobiles.

Une feuille de route pour la transformation du WAN

Aujourd’hui, toutes les solutions SD-WAN du marché ne répondent pas aux trois aspects de la transformation du WAN. Cato Networks intègre ces attributs de transformation dans une seule solution et propose un changement fondamental dans notre façon de « penser » le SD-WAN. En simplifiant ce qui peut être un environnement complexe, le SD-WAN en tant que service de Cato aide les entreprises à obtenir une visibilité complète sur leur réseau, à router des applications pour des performances optimales et à assurer la sécurité pour le WAN tout entier, y compris les utilisateurs mobiles et cloud.

Avec Cato Cloud, la transformation du WAN est une feuille de route complète pour rationaliser la mise en réseau et l’infrastructure de sécurité de l’entreprise afin de satisfaire les exigences de performances de remise des applications maintenant et à mesure que les besoins futurs apparaîtront.

FAQ sur le SD-WAN

  • Qu’est-ce qu’un SD-WAN ?

    Les périphériques SD-WAN (Software-defined Wide Area Network) reposent dans des emplacements de l’entreprise et forment une couche cryptée entre eux sur tout service de transport sous-jacent, y compris les services MPLS, LTE et Internet haut débit.

  • Quels sont les avantages du SD-WAN ?

    Réduction des coûts de la bande passante : La bande passante MPLS est coûteuse. Sur la base du « coût par bit », le MPLS est nettement plus cher que la bande passante de l’Internet public. Le surcoût dépend d’un certain nombre de variables, dont l’emplacement n’est pas le moindre. Cependant, les coûts du MPLS ne résultent pas seulement des frais de bande passante considérablement plus élevés. La fourniture d’une liaison MPLS prend souvent des semaines ou des mois, quand un déploiement SD-WAN comparable peut souvent être effectué en quelques jours. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et la suppression du goulot d’étranglement qu’est le WAN peut être un énorme avantage concurrentiel.
    Un réseau de cconfiance sur un Internet non fiable : la possibilité de connecter des emplacements à plusieurs services de données s’exécutant dans des configurations active/active. Grâce à un basculement en moins d’un seconde, les sessions peuvent, en cas d’interruption, emprunter de nouveaux transports sans perturber l’application.
    Communications sécurisées : la connectivité cryptée sécurise le trafic en transit sur tout transport.
    Bande passante à la demande : la possibilité d’augmenter ou réduire instantanément la bande passante, afin que vous puissiez vous assurer que les applications critiques reçoivent la bande passante dont elles ont besoin lorsqu’elles en ont besoin.
    Activation immédiate de sites : configurez un nouveau bureau en quelques minutes au lieu de plusieurs semaines ou mois avec le MPLS. Les nœuds SD-WAN s’autoconfigurent et peuvent utiliser la 4G/LTE pour un déploiement instantané.

  • Quelles sont les principales tendances qui motivent l’adoption du SD-WAN ?

    Les entreprises ont construit leurs réseaux en utilisant des services de télécommunications traditionnels, tels qu’un service MPLS managé. Ces services sont coûteux, il faut des semaines ou des mois pour les activer, et il faut attendre chaque fois que le fournisseur de services effectue la moindre modification.
    Le SD-WAN offre une échappatoire à cela, en apportant agilité et rentabilité à la connectivité réseau informatique. Le SD-WAN relie des emplacements avec plusieurs connexions Internet, en les agrégeant avec une couche cryptée. Les politiques, le routage orienté applications et l’évaluation dynamique des liens dans la couche permettent une utilisation optimale des connexions Internet sous-jacentes.
    Enfin, le SD-WAN offre les bonnes caractéristiques de performances et de disponibilité en tirant parti de l’Internet public peu coûteux avec la sécurité et la disponibilité nécessaires à l’entreprise.

  • Quelles sont les limitations du SD-WAN ?

    Absence de dorsale mondiale : les appliances SD-WAN reposent sur l’infrastructure réseau sous-jacente. Cela signifie qu’elles ne peuvent à elles seules répondre au besoin d’une dorsale réseau performante et fiable.
    Absence de fonctionnalités de sécurité avancées : les appliances SD-WAN aident à répondre à de nombreux cas d’utilisation des réseaux modernes, mais pas aux exigences de sécurité. En conséquence, les entreprises doivent souvent gérer tout un patchwork d’appliances de sécurité et de réseau issues de différents fournisseurs (comme les CASB) pour répondre à leurs besoins. Cela entraîne une augmentation des coûts et de la complexité du réseau, car chaque appliance doit être acquise, mise en place et gérée par l’informatique interne ou par un MSP.
    Pas de prise en charge du personnel mobile. Les appliances SD-WAN sont conçues pour la connectivité site à site. Elles n’assurent pas la connexion sécurisée des utilisateurs mobiles