SD-WAN vs MPLS

Pour le meilleur ou pour le pire, les entreprises se mondialisent de jour en jour. Le trafic critique est de plus en plus souvent acheminé entre les bureaux et à travers les frontières, entraînant une perte de paquets et une latence totalement inacceptables. Les architectures de réseau qui nous ont bien servi pendant des années ne correspondent plus aux activités mondiales en 2017.

Pour répondre aux besoins d’une entreprise mondiale, nos architectures réseau doivent également évoluer. Quelle approche architecturale répondra le mieux à vos besoins — le MPLS ou les réseaux cloud ? La réponse est « ça dépend ».

Besoins métiers et réglementation

Les questions de conformité et de réglementation, ainsi que les besoins de l’entreprise, occupent une place centrale dans la prise de décision. La réglementation peut limiter vos options, mais en même temps votre réseau est un atout stratégique, essentiel pour optimiser la performance globale de l’entreprise.

Avec l’essor du SaaS, du cloud et de la migration continue des applications critiques vers un environnement d’entreprise mobile et mondialisé, des connexions sécurisées et à un prix raisonnable deviennent vitales pour le maintien des opérations métiers internationales. Pour une société mondiale opérant sur des marchés distincts, un réseau stable et optimisé devient un atout essentiel.

Les avantages et inconvénients du MPLS

La principale raison d’utiliser des services MPLS coûteux est leur fiabilité. Les accords de niveau de service (SLA) garantissent la latence, la remise de paquets et la disponibilité.  En cas de panne, le fournisseur MPLS résout le problème dans un délai déterminé ou paie les pénalités requises dues.

Mais ce type de service a un coût. Malgré La baisse des prix, les services MPLS restent nettement plus chers que les services Internet. Selon Telegeography, au quatrième trimestre de 2016, les prix DIA médians de 10 Mbits/s étaient en moyenne de 29 % inférieurs aux prix des ports pour les VPN IP MPLS.

Chaque entreprise doit évaluer l’importance des performances et de la qualité garanties du réseau pour une application et un emplacement donnés. Lorsqu’elle est critique, il y a de solides arguments en faveur du MPLS.

Cependant, faire transiter le trafic Internet par des lignes MPLS peut entraîner une dégradation des performances du cloud pour les succursales distantes en raison de l’« effet trombone » — lorsque le trafic Internet est ramené à un point d’accès Internet centralisé, il ne peut être renvoyé sur Internet que vers une destination proche de l’utilisateur expéditeur. Lorsqu’un portail est hors de portée ou éloigné de la destination, la latence augmente et les performances du cloud sont considérablement dégradées.

Avantages des réseaux MPLS

– Faible latence
– Réduction de la perte de paquets
– Disponibilité et performances garanties

Inconvénients des réseaux MPLS

– Coûteux
– Longs délais de configuration : des semaines voire des mois.
– Dégradation des performances cloud

.

SD-WAN : le meilleur des deux mondes

Jusqu’à récemment, le seul moyen d’obtenir des performances prévisibles et une connectivité fiable entre des sites d’entreprise éloignés était d’utiliser des connexions MPLS coûteuses, même si des services Internet peu coûteux sont largement disponibles.

Le SD-WAN redéfinit le WAN en créant un réseau qui sélectionne dynamiquement le service de transport le plus efficace parmi un ensemble de connexions Internet publiques et de liaisons MPLS. Il présente deux avantages principaux : la rentabilité et l’agilité.

Le SD-WAN regroupe plusieurs connexions WAN en un seul réseau SDN (réseau défini par logiciel), en utilisant des politiques, un routage sensible aux applications et l’évaluation dynamique des liens, afin de sélectionner la connexion optimale pour chaque application. Au final, le but est de fournir les bonnes caractéristiques de performance et de disponibilité en profitant de l’Internet public peu coûteux.

SD-WAN basé sur le cloud : un pas en avant

Le SD-WAN basé sur le cloud offre des fonctionnalités avancées, telles qu’une sécurité renforcée, un cloud transparent et la prise en charge des utilisateurs mobiles, qui résultent naturellement de l’utilisation de l’infrastructure cloud. Et en s’exécutant sur une dorsale basée sur des SLA, le SD-WAN cloud offre une latence et une perte de paquets beaucoup plus prévisibles que l’Internet public.

En conséquence, le SD-WAN basé sur le cloud peut remplacer le MPLS, permettant aux entreprises de libérer des ressources auparavant liées aux investissements WAN et de créer de nouvelles capacités. Le cas d’utilisation typique d’un nouveau déploiement de SD-WAN basé sur le cloud est une entreprise mondiale dont les processus métiers sont étroitement intégrés dans le cloud.

Conclusion

Chaque entreprise est différente, et il n’y a pas de solution miracle quand il s’agit de réseau d’entreprise. Cependant, pour les entreprises mondiales à la recherche d’efficacité et de flexibilité, le SD-WAN basé sur le cloud résout de nombreux problèmes soulevés par les approches traditionnelles de réseau d’entreprise. Pour en savoir plus sur le SD-WAN, abonnez-vous à notre blog.

Ressources connexes :

Du SD-WAN au SASE

En savoir plus sur le SD-WAN vs le MPLS

FAQ sur le SD-WAN

  • Qu’est-ce qu’un SD-WAN ?

    Les périphériques SD-WAN (Software-defined Wide Area Network) reposent dans des emplacements de l’entreprise et forment une couche cryptée entre eux sur tout service de transport sous-jacent, y compris les services MPLS, LTE et Internet haut débit.

  • Quels sont les avantages du SD-WAN ?

    Réduction des coûts de la bande passante : La bande passante MPLS est coûteuse. Sur la base du « coût par bit », le MPLS est nettement plus cher que la bande passante de l’Internet public. Le surcoût dépend d’un certain nombre de variables, dont l’emplacement n’est pas le moindre. Cependant, les coûts du MPLS ne résultent pas seulement des frais de bande passante considérablement plus élevés. La fourniture d’une liaison MPLS prend souvent des semaines ou des mois, quand un déploiement SD-WAN comparable peut souvent être effectué en quelques jours. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et la suppression du goulot d’étranglement qu’est le WAN peut être un énorme avantage concurrentiel.
    Un réseau de cconfiance sur un Internet non fiable : la possibilité de connecter des emplacements à plusieurs services de données s’exécutant dans des configurations active/active. Grâce à un basculement en moins d’un seconde, les sessions peuvent, en cas d’interruption, emprunter de nouveaux transports sans perturber l’application.
    Communications sécurisées : la connectivité cryptée sécurise le trafic en transit sur tout transport.
    Bande passante à la demande : la possibilité d’augmenter ou réduire instantanément la bande passante, afin que vous puissiez vous assurer que les applications critiques reçoivent la bande passante dont elles ont besoin lorsqu’elles en ont besoin.
    Activation immédiate de sites : configurez un nouveau bureau en quelques minutes au lieu de plusieurs semaines ou mois avec le MPLS. Les nœuds SD-WAN s’autoconfigurent et peuvent utiliser la 4G/LTE pour un déploiement instantané.

  • Quelles sont les principales tendances qui motivent l’adoption du SD-WAN ?

    Les entreprises ont construit leurs réseaux en utilisant des services de télécommunications traditionnels, tels qu’un service MPLS managé. Ces services sont coûteux, il faut des semaines ou des mois pour les activer, et il faut attendre chaque fois que le fournisseur de services effectue la moindre modification.
    Le SD-WAN offre une échappatoire à cela, en apportant agilité et rentabilité à la connectivité réseau informatique. Le SD-WAN relie des emplacements avec plusieurs connexions Internet, en les agrégeant avec une couche cryptée. Les politiques, le routage orienté applications et l’évaluation dynamique des liens dans la couche permettent une utilisation optimale des connexions Internet sous-jacentes.
    Enfin, le SD-WAN offre les bonnes caractéristiques de performances et de disponibilité en tirant parti de l’Internet public peu coûteux avec la sécurité et la disponibilité nécessaires à l’entreprise.

  • Quelles sont les limitations du SD-WAN ?

    Absence de dorsale mondiale : les appliances SD-WAN reposent sur l’infrastructure réseau sous-jacente. Cela signifie qu’elles ne peuvent à elles seules répondre au besoin d’une dorsale réseau performante et fiable.
    Absence de fonctionnalités de sécurité avancées : les appliances SD-WAN aident à répondre à de nombreux cas d’utilisation des réseaux modernes, mais pas aux exigences de sécurité. En conséquence, les entreprises doivent souvent gérer tout un patchwork d’appliances de sécurité et de réseau issues de différents fournisseurs (comme les CASB) pour répondre à leurs besoins. Cela entraîne une augmentation des coûts et de la complexité du réseau, car chaque appliance doit être acquise, mise en place et gérée par l’informatique interne ou par un MSP.
    Pas de prise en charge du personnel mobile. Les appliances SD-WAN sont conçues pour la connectivité site à site. Elles n’assurent pas la connexion sécurisée des utilisateurs mobiles