Comment connecter plusieurs bureaux

Il est courant d’entendre dire que le WAN freine la productivité. En fonction de l’emplacement, la mise en place des circuits MPLS peut prendre des semaines, voire des mois. Trop souvent, les directeurs informatiques m’ont rapporté qu’il leur fallait expliquer pourquoi la livraison d’un circuit MPLS retardait le lancement d’une succursale. À une époque où l’agilité est plus importante que jamais pour les résultats commerciaux, c’est une situation pour le moins peu enviable.

Cela soulève alors la question suivante : comment connecter plusieurs bureaux rapidement, pour un prix abordable, et sans sacrifier les performances ? Le SD-WAN cloud natif offre un moyen de faire justement cela.

Difficultés lors de la connexion de plusieurs bureaux

Il existe quelques exigences communes en ce qui concerne la connexion de plusieurs bureaux au WAN. La connexion doit être sécurisée, fiable, abordable et capable de répondre à la demande des entreprises en matière de performance. La nature concurrentielle des entreprises modernes impose également que toute solution soit suffisamment agile et évolutive pour répondre aux besoins d’un personnel de plus en plus mobile et permettre l’intégration rapide de nouveaux sites.

Le VPN s’est avéré être une solution populaire pour la connectivité de site à site. Cependant, comme le montre cette étude de cas d’une société de sécurité logicielle en expansion en Europe, le VPN présente un certain nombre d’inconvénients qui limitent ses applications pratiques.

Le VPN nécessite un personnel informatique sur site pour gérer les pare-feu locaux, ce qui n’est pas toujours pratique à l’ère de WeWork et des employés nomades. La complexité augmente également avec la taille du réseau, ce qui limite l’évolutivité. Les clients VPN mobiles sont soit inexistants, soit trop encombrants pour permettre une connexion optimisée pour les travailleurs mobiles. En outre, le temps nécessaire pour acheminer un appareil physique vers une succursale dans un pays étranger peut rendre le VPN peu pratique pour des projets urgents. Dans d’autres cas, les équipes sont si petites ou si mobiles qu’une appliance physique est tout simplement inappropriée. Toutefois, ce qui rend souvent le VPN inutilisable pour l’entreprise est le manque notoire de fiabilité de l’Internet public.

Le désir de fiabilité est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises se sont tournées vers MPLS pour connecter plusieurs bureaux dans le passé. Le problème, c’est que le MPLS n’est tout simplement pas assez agile ou rapide pour des déploiements nécessitant une intégration accélérée.

Dans l’étude de cas susmentionnée, il aurait fallu environ 6 semaines pour livrer un circuit MPLS, une rupture évidente pour un projet de 5 semaines. De plus, la bande passante MPLS est beaucoup plus chère que celle d’Internet, ce qui rend coûteuse la connexion de plusieurs bureaux avec MPLS, et peu pratique la connectivité aux petits bureaux. Enfin, à l’instar du VPN, le MPLS a du mal à fournir des performances optimisées aux utilisateurs cloud et mobiles (par exemple, effet trombone).

Comment connecter plusieurs bureaux avec Cato

Le SD-WAN cloud natif de Cato peut résoudre tous ces problèmes avec agilité. Avec Cato, la complexité du VPN et les délais de mise en place du MPLS appartiennent au passé. En quoi la solution de Cato constitue-t-elle une amélioration ? Lisez cette vidéo qui montre comment connecter et fournir un socket Cato en 3 minutes. À partir de là, le processus « Comment connecter plusieurs bureaux » consiste simplement à renouveler l’opération.

Non seulement ce processus est plus rapide et plus évolutif que ses alternatives, mais la connectivité WAN qui en résulte est plus performante et plus sécurisée. Notre dorsale privée mondiale est soutenue par un SLA de disponibilité de 99,999 %, elle comprend une pile de sécurité intégrée, assure une optimisation de routage de bout en bout pour le trafic cloud et offre une connectivité WAN qui répond (et dépasse souvent) la fiabilité du MPLS pour des coûts considérablement réduits.

Mais qu’en est-il des sites où toute appliance est inopérante ? Cette étude de cas d’ADB SAFEGATE fournit un exemple concret de la manière dont le client mobile de Cato a relevé le défi du déploiement de 26 sites de l’entreprise en l’espace de deux mois. Selon Lars Norling, directeur des opérations informatiques chez ADB SAFEGATE, « la possibilité d’inclure tout le monde dans la solution, y compris tous nos collègues itinérants et tous nos petits bureaux utilisant le client mobile Cato, a été extrêmement importante pour nous ».

En créant un périmètre défini par logiciel (SDP), Cato facilite la connexion sécurisée même d’un seul utilisateur mobile via un accès au navigateur sans client. Comme le SDP est incorporé au Cato Cloud, les utilisateurs mobiles sont protégés par les mêmes politiques et inspections de paquets que les employés sur site et bénéficient des mêmes fonctionnalités d’optimisation WAN.

Cato élimine les goulots d'étranglement du WAN et simplifie la connexion de plusieurs bureaux

Comme nous l’avons vu, Cato Cloud rend la connexion de plusieurs bureaux simple, rapide et abordable. Cela permet aux WAN d’entreprise de suivre le rythme des opérations modernes et de ne plus agir comme un goulot d’étranglement ou un obstacle au progrès. Si vous souhaitez une démonstration des rouages du processus « Comment connecter plusieurs bureaux », nous vous invitons à nous contacter dès aujourd’hui.

Pour obtenir d’autres exemples de migration réussie de MPLS vers SD-WAN, téléchargez notre eBook gratuit intitulé « 4 Global Companies who Migrated Away from MPLS ». Pour en savoir plus sur les avantages de l’optimisation du SD-WAN cloud natif, consultez notre livre blanc sur l’optimisation WAN et la connectivité cloud.

FAQ sur le SD-WAN

  • Qu’est-ce qu’un SD-WAN ?

    Les périphériques SD-WAN (Software-defined Wide Area Network) reposent dans des emplacements de l’entreprise et forment une couche cryptée entre eux sur tout service de transport sous-jacent, y compris les services MPLS, LTE et Internet haut débit.

  • Quels sont les avantages du SD-WAN ?

    Réduction des coûts de la bande passante : La bande passante MPLS est coûteuse. Sur la base du « coût par bit », le MPLS est nettement plus cher que la bande passante de l’Internet public. Le surcoût dépend d’un certain nombre de variables, dont l’emplacement n’est pas le moindre. Cependant, les coûts du MPLS ne résultent pas seulement des frais de bande passante considérablement plus élevés. La fourniture d’une liaison MPLS prend souvent des semaines ou des mois, quand un déploiement SD-WAN comparable peut souvent être effectué en quelques jours. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et la suppression du goulot d’étranglement qu’est le WAN peut être un énorme avantage concurrentiel.
    Un réseau de cconfiance sur un Internet non fiable : la possibilité de connecter des emplacements à plusieurs services de données s’exécutant dans des configurations active/active. Grâce à un basculement en moins d’un seconde, les sessions peuvent, en cas d’interruption, emprunter de nouveaux transports sans perturber l’application.
    Communications sécurisées : la connectivité cryptée sécurise le trafic en transit sur tout transport.
    Bande passante à la demande : la possibilité d’augmenter ou réduire instantanément la bande passante, afin que vous puissiez vous assurer que les applications critiques reçoivent la bande passante dont elles ont besoin lorsqu’elles en ont besoin.
    Activation immédiate de sites : configurez un nouveau bureau en quelques minutes au lieu de plusieurs semaines ou mois avec le MPLS. Les nœuds SD-WAN s’autoconfigurent et peuvent utiliser la 4G/LTE pour un déploiement instantané.

  • Quelles sont les principales tendances qui motivent l’adoption du SD-WAN ?

    Les entreprises ont construit leurs réseaux en utilisant des services de télécommunications traditionnels, tels qu’un service MPLS managé. Ces services sont coûteux, il faut des semaines ou des mois pour les activer, et il faut attendre chaque fois que le fournisseur de services effectue la moindre modification.
    Le SD-WAN offre une échappatoire à cela, en apportant agilité et rentabilité à la connectivité réseau informatique. Le SD-WAN relie des emplacements avec plusieurs connexions Internet, en les agrégeant avec une couche cryptée. Les politiques, le routage orienté applications et l’évaluation dynamique des liens dans la couche permettent une utilisation optimale des connexions Internet sous-jacentes.
    Enfin, le SD-WAN offre les bonnes caractéristiques de performances et de disponibilité en tirant parti de l’Internet public peu coûteux avec la sécurité et la disponibilité nécessaires à l’entreprise.

  • Quelles sont les limitations du SD-WAN ?

    Absence de dorsale mondiale : les appliances SD-WAN reposent sur l’infrastructure réseau sous-jacente. Cela signifie qu’elles ne peuvent à elles seules répondre au besoin d’une dorsale réseau performante et fiable.
    Absence de fonctionnalités de sécurité avancées : les appliances SD-WAN aident à répondre à de nombreux cas d’utilisation des réseaux modernes, mais pas aux exigences de sécurité. En conséquence, les entreprises doivent souvent gérer tout un patchwork d’appliances de sécurité et de réseau issues de différents fournisseurs (comme les CASB) pour répondre à leurs besoins. Cela entraîne une augmentation des coûts et de la complexité du réseau, car chaque appliance doit être acquise, mise en place et gérée par l’informatique interne ou par un MSP.
    Pas de prise en charge du personnel mobile. Les appliances SD-WAN sont conçues pour la connectivité site à site. Elles n’assurent pas la connexion sécurisée des utilisateurs mobiles