Avantages du SD-WAN

En 2019, il est devenu évident que le SD-WAN s’est imposé comme la voie à suivre pour la connectivité WAN d’entreprise. L’adoption du marché progresse rapidement, et les experts du secteur ont déclaré un vainqueur dans le débat opposant SD-WAN et MPLS. Par exemple, Network World a nommé 2018 l’année du SD-WAN, et avant la fin du troisième trimestre 2018, Gartner a déclaré que le SD-WAN éliminait le MPLS.

Qu’est-ce qui motive l’enthousiasme autour du SD-WAN ? Cela peut se résumer ainsi : le SD-WAN est plus rentable et plus agile sur le plan opérationnel que le MPLS. Le SD-WAN réduit les dépenses d’investissement et d’exploitation tout en simplifiant la gestion et l’évolutivité du WAN.

Cependant, si l’on s’en tient aux conclusions de haut niveau, il peut être difficile de peser l’importance du SD-WAN pour votre entreprise. Dans cette rubrique, nous allons examiner les 5 principaux avantages du SD-WAN et expliquer pourquoi les professionnels de l’informatique et les experts de l’industrie considèrent le SD-WAN comme la voie à suivre pour les entreprises.

Réduction des coûts du WAN

La bande passante du MPLS est coûteuse. Sur la base du « coût par bit », le MPLS est nettement plus cher que la bande passante de l’Internet public. Le surcoût dépend d’un certain nombre de variables, dont l’emplacement n’est pas le moindre. Cependant, les coûts du MPLS ne résultent pas seulement des frais de bande passante considérablement plus élevés. L’établissement d’une liaison MPLS prend souvent plusieurs semaines ou mois, alors qu’un déploiement de SD-WAN comparable peut souvent être effectué en quelques jours. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et la suppression du goulot d’étranglement qu’est le WAN peut être un avantage concurrentiel considérable.

Quelle est la différence de coût entre le MPLS et le SD-WAN ? Les spécificités de votre réseau seront ici déterminants. Il est raisonnable de s’attendre à des économies d’au moins 25 % et, pour de nombreuses entreprises, cela peut aller bien au-delà. Pour un client Cato, le MPLS était 4 fois plus cher que le SD-WAN basé sur le cloud, alors que le MPLS ne fournissait qu’un quart de la bande passante.

Pour un exemple réel de la façon dont Nick Dell, un responsable informatique chez un grand constructeur automobile, a optimisé ses dépenses de WAN en abandonnant le MPLS et en passant au SD-WAN, consultez ce webinaire.

Amélioration des performances du WAN

Avant que la popularité du cloud computing et des appareils mobiles intelligents n’explose, le MPLS était ce qui se fait de mieux dans le domaine du WAN d’entreprise. Lorsque le cloud et la mobilité sont devenus populaires, une faille fondamentale a été découverte dans le MPLS. En termes simples : le MPLS excelle pour acheminer le trafic de manière fiable entre deux emplacements statiques, mais il ne répond pas bien aux exigences du cloud et de la mobilité.

Avec le MPLS, les entreprises doivent gérer l’effet trombone. Pour l’essentiel, un WAN basé sur MPLS doit rediriger de manière inefficace le trafic Internet vers un centre de données d’entreprise. Le même trafic Internet est ensuite réacheminé via ce centre de données. Cela entrave les performances du réseau et peut vraiment nuire aux services modernes tels que les communications unifiées en tant que service (UCaaS) et la visioconférence.

Comme le SD-WAN permet le routage basé sur des politiques (PbR) et donne aux entreprises la possibilité de profiter de la meilleure méthode de transport (par exemple xDSL, câble, 5G, etc.) pour la tâche, cela élimine l’effet trombone et améliore les performances au profit des utilisateurs mobiles et des services cloud.

Outre de résoudre le problème du routage en trombone, le SD-WAN change la donne en ce qui concerne les performances au dernier kilomètre. La même capacité à tirer parti des différentes méthodes de transport permet une approche plus avancée de l’établissement de lien pouvant améliorer considérablement la résilience et la disponibilité au dernier kilomètre.

Amélioration de l’agilité du WAN

Le MPLS n’a pas été conçu dans l’optique de l’agilité. Le SD-WAN, quant à lui, est conçu pour offrir un maximum d’agilité et de flexibilité. En faisant abstraction des complexités sous-jacentes de plusieurs méthodes de transport et en permettant le routage basé sur des politiques, le SD-WAN donne aux entreprises la possibilité de répondre aux nombreuses exigences des charges de travail dans le cloud et d’évoluer facilement à la hausse ou à la baisse.

Par exemple, l’intégration d’un nouveau bureau avec MPLS peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois. Avec le SD-WAN dans le cloud de Cato, les nouveaux sites peuvent être intégrés en quelques heures ou quelques jours. Exemple concret : Pet Lovers Center a pu déployer deux à trois sites par jour lors de son lancement de Cato Cloud.

De même, l’ajout de bande passante peut prendre plus d’un mois dans de nombreuses applications MPLS, tandis que le SD-WAN permet de mettre rapidement de la bande passante à disposition sur les sites existants.

Simplification de la gestion du WAN

Comme nous l’avons mentionné, les longs délais de mise en place avec le MPLS peuvent générer des goulets d’étranglement importants, mais les problèmes de gestion du MPLS vont bien au-delà. Plus une entreprise évolue, et plus la gestion du WAN se complique. Plusieurs appliances utilisées pour la sécurité et l’optimisation WAN alourdissent la maintenance et la gestion à mesure qu’une entreprise se développe. En outre, il peut être difficile obtenir une visibilité granulaire du réseau, ce qui entraîne des problèmes de surveillance et de temps moyen de récupération. Le SD-WAN basé sur le cloud apporte ici des avantages en fournissant une vue intégrée et centralisée du réseau qui peut être facilement géré à grande échelle.

Disponibilité accrue du WAN

En matière de disponibilité, la redondance et le basculement sont plus importants que jamais. Bien que le MPLS ait acquis une solide réputation de fiabilité, il n’est pas parfait et peut échouer. La redondance au niveau du fournisseur MPLS est coûteuse et peut être difficile à mettre en œuvre. Le SD-WAN facilite le recours à différentes méthodes de transport, permettant ainsi des configurations à haute disponibilité qui contribuent à réduire les points de défaillance uniques. Si votre liaison fibre d’un FAI est défaillante, vous pouvez basculer sur la liaison d’un autre fournisseur. En outre, les fonctionnalités d’autoréparation du SD-WAN basé sur le cloud facilitent bien plus qu’auparavant l’obtention de la haute disponibilité.

L’avantage du cloud

Nous avons déjà mentionné plusieurs des façons dont le SD-WAN basé sur le cloud contribue à amplifier les avantages du SD-WAN, mais il est également important de noter qu’il répond à l’une des principales objections soulevées par les tenants du SD-WAN. Par le passé, on aurait pu faire valoir qu’en raison de l’absence de SLA, les solutions SD-WAN n’étaient pas prêtes pour fonctionner au niveau entreprise. Or, avec le SD-WAN basé sur le cloud de Cato, les entreprises bénéficient de tous les avantages du SD-WAN, d’une pile de sécurité intégrée et d’une dorsale privée soutenue par des SLA et prise en charge par les FAI de Tier 1 dans le monde entier.

En outre, cette dorsale privée résout un autre problème que d’autres solutions SD-WAN ne peuvent pas régler : la latence à travers le monde. Pour les entreprises internationales qui doivent envoyer du trafic à l’autre bout du monde, le routage du WAN sur l’Internet public peut à lui seul entraîner une latence importante. Par le passé, il fallait faire face aux coûts opérationnels et financiers du MPLS. Cependant, le SD-WAN basé sur le cloud offre une alternative plus rentable et plus efficace sur le plan opérationnel. La dorsale privée mondiale de Cato dispose de PoP (Points of Presence) dans le monde entier qui permettent d’acheminer le trafic de manière fiable à des débits qui atteignent ou dépassent ceux du MPLS.

Le SD-WAN surpasse le MPLS pour l’entreprise moderne

Bien qu’il n’y ait pas de réponse universelle à chaque défi du WAN, il est clair que la majorité des entreprises modernes peuvent bénéficier du SD-WAN. On peut s’attendre à ce que MPLS occupe un créneau sur le marché au cours des années à venir, mais le SD-WAN est mieux adapté à la plupart des cas d’utilisation modernes. En particulier, il offre aux entreprises une alternative MPLS fiable, sécurisée et moderne qui offre l’agilité du SD-WAN sans sacrifier la fiabilité ou la tranquillité d’esprit garantie par les SLA.
Pour en savoir plus sur ce que le SD-WAN basé sur le cloud peut faire pour votre entreprise, participez à notre prochain webinaire « Dark Side of SD-WAN » ou contactez-nous dès aujourd’hui.

FAQ sur le SD-WAN

  • Qu’est-ce qu’un SD-WAN ?

    Les périphériques SD-WAN (Software-defined Wide Area Network) reposent dans des emplacements de l’entreprise et forment une couche cryptée entre eux sur tout service de transport sous-jacent, y compris les services MPLS, LTE et Internet haut débit.

  • Quels sont les avantages du SD-WAN ?

    Réduction des coûts de la bande passante : La bande passante MPLS est coûteuse. Sur la base du « coût par bit », le MPLS est nettement plus cher que la bande passante de l’Internet public. Le surcoût dépend d’un certain nombre de variables, dont l’emplacement n’est pas le moindre. Cependant, les coûts du MPLS ne résultent pas seulement des frais de bande passante considérablement plus élevés. La fourniture d’une liaison MPLS prend souvent des semaines ou des mois, quand un déploiement SD-WAN comparable peut souvent être effectué en quelques jours. Dans les affaires, le temps c’est de l’argent, et la suppression du goulot d’étranglement qu’est le WAN peut être un énorme avantage concurrentiel.
    Un réseau de cconfiance sur un Internet non fiable : la possibilité de connecter des emplacements à plusieurs services de données s’exécutant dans des configurations active/active. Grâce à un basculement en moins d’un seconde, les sessions peuvent, en cas d’interruption, emprunter de nouveaux transports sans perturber l’application.
    Communications sécurisées : la connectivité cryptée sécurise le trafic en transit sur tout transport.
    Bande passante à la demande : la possibilité d’augmenter ou réduire instantanément la bande passante, afin que vous puissiez vous assurer que les applications critiques reçoivent la bande passante dont elles ont besoin lorsqu’elles en ont besoin.
    Activation immédiate de sites : configurez un nouveau bureau en quelques minutes au lieu de plusieurs semaines ou mois avec le MPLS. Les nœuds SD-WAN s’autoconfigurent et peuvent utiliser la 4G/LTE pour un déploiement instantané.

  • Quelles sont les principales tendances qui motivent l’adoption du SD-WAN ?

    Les entreprises ont construit leurs réseaux en utilisant des services de télécommunications traditionnels, tels qu’un service MPLS managé. Ces services sont coûteux, il faut des semaines ou des mois pour les activer, et il faut attendre chaque fois que le fournisseur de services effectue la moindre modification.
    Le SD-WAN offre une échappatoire à cela, en apportant agilité et rentabilité à la connectivité réseau informatique. Le SD-WAN relie des emplacements avec plusieurs connexions Internet, en les agrégeant avec une couche cryptée. Les politiques, le routage orienté applications et l’évaluation dynamique des liens dans la couche permettent une utilisation optimale des connexions Internet sous-jacentes.
    Enfin, le SD-WAN offre les bonnes caractéristiques de performances et de disponibilité en tirant parti de l’Internet public peu coûteux avec la sécurité et la disponibilité nécessaires à l’entreprise.

  • Quelles sont les limitations du SD-WAN ?

    Absence de dorsale mondiale : les appliances SD-WAN reposent sur l’infrastructure réseau sous-jacente. Cela signifie qu’elles ne peuvent à elles seules répondre au besoin d’une dorsale réseau performante et fiable.
    Absence de fonctionnalités de sécurité avancées : les appliances SD-WAN aident à répondre à de nombreux cas d’utilisation des réseaux modernes, mais pas aux exigences de sécurité. En conséquence, les entreprises doivent souvent gérer tout un patchwork d’appliances de sécurité et de réseau issues de différents fournisseurs (comme les CASB) pour répondre à leurs besoins. Cela entraîne une augmentation des coûts et de la complexité du réseau, car chaque appliance doit être acquise, mise en place et gérée par l’informatique interne ou par un MSP.
    Pas de prise en charge du personnel mobile. Les appliances SD-WAN sont conçues pour la connectivité site à site. Elles n’assurent pas la connexion sécurisée des utilisateurs mobiles